<< Retourner vers les actualités

Les oubliés du SEGUR

18/12/20 | Activités

Jeudi 17 décembre 2020, les 4 directeurs généraux d’associations médico-sociales du département (USSAP, A3S, APAJH, Afdaim-Adapei 11) totalisant plus de 3500 salariés sur le territoire audois dénoncent l’exclusion du secteur médico-social du Ségur de la Santé. Alors que face à la crise, les personnels ont répondu présents, assurant la continuité de l’accompagnement des personnes en situation de handicap, ces mêmes personnels ne sont pas concernés par la revalorisation mensuelle des salaires de 183 euros net contrairement aux personnels des établissements de soin et EHPAD. Au-delà d’une prime ponctuelle, cette revalorisation correspond jusqu’à 14% du salaire d’un personnel débutant !

Quid de la gestion de cette différence de traitement pour des personnels travaillant dans une association qui gère à la fois un EHPAD et un centre d’accueil pour personnes en situation de handicap ?

 

Au moment où l’on repense le secteur médico-social , qui se complexifie, qui nécessite de plus en plus de travail de dentelle pour des accompagnements sur mesure, ce signal est très démobilisant.